Pour montrer la grande flexibilité du MsunPV, je vous propose quelques exemples de configuration, de la plus simple à la plus compliquée... ou presque !

Ce n'est qu'un petit aperçu des nombreuses possibilités de configuration possibles.

Alors, si vous avez un problème particulier à me soumettre, n'hésitez pas, j'essaierai de le résoudre.

 

  1. Exemple 1, routeur simple, 1 ballon Eau chaude
    1. Schéma électrique
    2. Schéma logique
  2. Exemple 2, routeur, 2 ballons Eau chaude
    1. Schéma électrique
    2. Schéma logique
  3. Exemple 3, 2 ballons + gestion CESI (Chauffe-eau solaire thermique)
    1. Schéma électrique
    2. Schéma logique
  4. Exemple 4, 2 ballons + gestion CESI + gestion pompe piscine
    1. Schéma électrique
    2. Schéma logique
  5. Exemple 5, 4 ballons en cascade + programmation horaire et priorité ballon 1
    1. Schéma électrique
    2. Schéma logique

 

 

Exemple 1, routeur simple, 1 ballon Eau chaude

 

Configuration simple, un seul module Solaire/Routeur utilisé, une entrée de mesure, une sortie de pilotage du relais statique en découpage de phase.

 

Schéma électrique

 

Schéma logique

 

La consigne de régulation est donnée par le module "Comd Rout1" avec 4 niveaux différents:

  • Inject, injection de 100W sur le réseau.
  • Zéro, comme son nom l'indique, zéro injection, zéro consommation ! Si la production PV est suffisante bien sûr.
  • Moyen, consommation de 500W
  • Fort, consommation de 1000W

 

Ces 4 paramètres sont librement configurables ainsi que tout ceux du module Solaire SOL1.

 


Exemple 2, routeur, 2 ballons Eau chaude

 

Configuration utilisant 2 modules Solaire PV. Gestion de 2 ballons.

 

Schéma électrique

 

Schéma logique


Le premier module Solaire PV (SOL1) pilote la résistance du ballon 1 jusqu'à un seuil de pourcentage de sa plage de sortie (de 0 à 400) puis active le deuxième module (SOL2) et donc le pilotage de la résistance du deuxième ballon.

À noter qu'en cas de coupure de la chauffe par le thermostat électromécanique intégré au ballon 1, parce que celui-ci aura atteint sa température réglée, le basculement sur le deuxième ballon se fera automatiquement.

 

Exemple 3, 2 ballons + gestion CESI (Chauffe-eau solaire thermique)

 

Configuration utilisant 2 modules Solaire PV et 1 module solaire thermique. Gestion de 2 ballons dont un mixte électrique/thermique.


Schéma électrique

 

Schéma logique

 

Le premier module Solaire PV (SOL1) pilote la résistance du ballon 1 jusqu'à un seuil de pourcentage de sa plage de sortie (de 0 à 400) puis active le deuxième module (SOL2) et donc le pilotage de la résistance du deuxième ballon.

Ici aussi, dès que le thermostat du ballon 1 coupe la chauffe, la régulation du routage bascule automatiquement sur le deuxième ballon.

 

Le module solaire thermique SOL3 assure toute la gestion du CESI en faisant varier la vitesse du circulateur C_Sol en fonction de la différence de température entre les sondes T_Capt, le champ de capteur, et T_Bal1B, le bas du ballon 1.

D'autre part, il arrête le circulateur dans 3 conditions:

Dépassement des paramètres Max_Capt (maximum capteurs) ou Max_Stoc (maximum stock) ou Min_Capt (minimum capteurs).

Il active le circulateur si la température des capteurs passe au dessous du seuil "Antigel".

 

Un deuxième module de Commande (CMD2) a été ajouté permettant la commande manuelle des 3 sorties, pour des besoins de maintenance par exemple.

 

 

Exemple 4, 2 ballons + gestion CESI + gestion pompe piscine


Configuration identique à l'exemple 3 avec ajout de la commande de la pompe piscine.


Schéma électrique

 

Schéma logique

 

Fonctionnement identique à l'exemple 3 pour la partie solaire PV et thermique.

J'ai juste ajouté la temporisation TMP2 qui force le circulateur du CESI à 100% de sa vitesse pendant 4 secondes à chaque démarrage pour favoriser l'amorçage du circuit primaire dans le cas d'un montage en Drain-Back par exemple.

 

Ajout du thermostat TH1 "Gestion piscine" qui reçoit en entrée la valeur de mesure de la puissance totale routée "Rout1+2".

2 seuils sont librement programmables, P_On (pompe marche), ici réglé à 850W,  et P_Off (pompe arrêt), réglé à 100W.

 

L'état de TH1 déclenche la temporisation TMP1 "Tempo piscine" programmée avec un temps d'arrêt minimum de 10 secondes afin d'éviter des cycles arrêt/marche trop répétés.

La sortie de TMP1 est reliée à la sortie A4/P_Pisc.

 

Le fonctionnement est le suivant:

Dès que la puissance totale routée dépasse 850W la pompe de la piscine est activée.

Pour une pompe de 650W par exemple, la partie routeur faisant son travail sur les résistances R1 et R2, la puissance routée va descendre à 200W, donc sans franchir le seuil bas P_Off de 100W.

Si la production PV baisse ou si un autre appareil consommateur se met en marche, on passe alors sous le seuil P_Off et la pompe s'arrête.

 

 

Exemple 5, 4 ballons en cascade + programmation horaire et priorité ballon 1


Configuration avec 3 modules Solaire PV. Gestion de 4 ballons.


Schéma électrique

 

Schéma logique

 

Le premier module solaire SOL1 régule la puissance envoyée sur la résistance du ballon 1 pour maintenir la puissance mesurée sur son entrée "Source", ici PowRéso ou puissance réseau, aussi proche que possible de la consigne demandée.

Pour ce faire il va moduler sa sortie de 0 à 100%, ou plutôt de 0 à 100% multiplié par 4, soit une plage de 0 à 400(%).

Dès que le seuil programmé au paramètre AuxOn est dépassé, 200% soit la moitié de la puissance de sortie, sa sortie de validation ValOff devient active et valide à son tour le deuxième module SOL2 par son entrée ValIn.

De même, lorsque le seuil AuxOn de SOL2 est dépassé, il active SOL3.

Et enfin, lorsque le seuil AuxOn de SOL3 est dépassé, il active directement la sortie A4/R_Bal4, la résistance du ballon 4, en tout-ou-rien.

 

Un module de programmation horaire "TIM1" a été ajouté pour forcer la chauffe du ballon 1 suivant 2 plages horaire, 8h/9h et 22h/23h.

Sa sortie validation ValOn active, pendant ces plages horaire, le thermostat TH1 qui va réguler de façon proportionnelle la température du ballon en suivant sa consigne, 50°C.